photographie en gros plan de peinture

L'approche


Ce que l’art-thérapie n’est pas :

  • Un loisir créatif, bien qu’il y ait un côté plaisant
  • Un atelier occupationnel, bien que s’occuper ait des vertus
  • Une forme de psychothérapie, bien qu’elle s’en nourrisse
  • Une leçon d’arts plastiques, bien qu’il y ait un apport technique
  • Un livre de coloriage, bien que colorer soit un acte créatif

Ce que l’art-thérapie est :
  • Un accompagnement vers un mieux-être de la personne
  • Une méthode qui engage le corps, les émotions et l’imaginaire
  • Un cheminement personnel soutenu et encadré par une relation art-thérapeutique
  • Une approche par le faire, l’expérimentation créative et l’acte créateur

Un praticien ne transforme pas une personne en artiste, de même qu’il n’impose ni sa pratique artistique ni ses goûts personnels à un patient.

L’art-thérapie est une forme de « thérapie médiatisée ». Cela signifie que trois partis sont impliqués : l’art-thérapeute et le participant avec ce qu’il crée. La médiation (peinture, écriture, etc.) demeure au centre du dispositif et sert de levier thérapeutique.

Dans l’atelier, le participant emploie sa propre part artistique – composante universellement présente en chacun - à résoudre, apaiser, dépasser des difficultés. Dans ce cadre, le praticien est à la fois témoin, guide, et accompagnant au cheminement art-thérapeutique.
La spécificité de l’art-thérapie par les arts plastiques est de permettre un travail avec la matière. »